Selon Me André Michel, le président « Jovenel Moise a toujours été en relation avec les secteurs mafieux de ce pays » et sa compagnie AgriTrans a emprunté plus de $10 millions à l’Etat haïtien.  Quant au sieur Evinx Daniel, porté disparu depuis janvier 2014, dont le nom est mêlé à des affaires louches, notamment de trafic de stupéfiants, il faisait partie du « Board » des dirigeants de Agritrans au même titre que Jovenel Moise, a révélé Me. Michel


Port-au-Prince, samedi 11 août 2018 ((rezonodwes.com))–Pour l’avocat André Michel qui a appris qu’Evinx Daniel fait partie du conseil de direction de Agritrans, le président Jovenel Moise devrait savoir beaucoup plus sur la disparition de son ex-associé qui se serait perdu dans le Nord-Ouest par un chemin sans retour, au tout début de l’année 2014.

L’ancien candidat à la présidence, André Michel, a annoncé que des « éléments nouveaux, dans le dossier de blanchiment d’argent de Jovenel Moise, seront d’ici la semaine prochaine, acheminés au cabinet d’instruction« , tout en exhortant le juge d’instruction en charge du dossier, à « assumer ses responsabilités dans le cadre de la loi« .

Maître Michel a en outre précisé que la compagnie Agritrans sous le nom de laquelle Jovenel Moise a mené sa campagne présidentielle, au nom du changement de paradigme, a bénéficié d’un prêt de plusieurs millions de dollars de l’Etat haïtien via FDI.

« Agritrans, en fin de compte, n’est qu’une association de voyous, de malfaiteurs » a lâché André Michel qui a pesé ses mots.


Au « dossier de blanchiment des avoirs » du président Jovenel Moise dont le ministre démissionnaire, Guyler C. Delva, a tenté de réorienter, est ajouté un élément de plus, selon André Michel qui veut fournir plus d’éléments au juge, se dit-il convaincu, capables  » d’asseoir ses convictions » jusqu’à arriver également à démontrer les liens existant entre Jovenel Moise et Evinx Daniel, officiellement porté disparu.