Lundi 2 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– A partir d’aujourd’hui, lundi 2 juillet, les Haïtiens vivant au Chili peuvent demander des visas de résidence pour les membres de leur famille restés en Haiti.


Les dossiers criminels et de santé sont inclus dans les exigences et les personnes intéressées doivent compléter les procédures non seulement au Chili mais également en Haïti.

Le traitement au sein de l’OIM (Organisation Internationale de la Migration) requiert un débours de 73 dollars américains, tandis que la livraison du document du consulat chilien en Haïti coûte 25 dollars de plus.

Le ministre des Affaires étrangères, Roberto Ampuero, a confié à El Mercurio que cette mesure va  permettre aux enfants de ne pas être séparés de leur famille, en plus de leur donner protection, dignité et bien-être.

« Nous devons voir comment cela fonctionne, c’est la première fois que nous le faisons. La procédure de demande commence sur le sol chilien, où l’Haïtien avec un statut juridique légal doit écrire une lettre certifiée devant un notaire. Par la suite, le parent doit appeler les bureaux de l’OIM à Port-au-Prince « , a indiqué le chancelier.


Concernant les dossiers criminels et de santé, Ampuero a déclaré qu’ils sont nécessaires pour prouver que les immigrants n’ont pas de maladies infectieuses. « Probablement certains demanderont si ce n’est pas une mesure discriminatoire … C’est une garantie, car nous avons éradiqué nombres de ces maladies », a expliqué Ampuero.