Fin d’histoire ! par Daly Valet

Samedi 14 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– Plus de 20 ans que je dis à mon peuple que notre système social est en fin de course, qu’il n’est plus soutenable et qu’il nous faut un dialogue social pour tout refonder. L’ erreur suicidaire de nos élites est de s’être convaincues que ce système dépassé pouvait être reproduit tranquillement et renouvelé en l’état et en toute impunité.


Une fin d’histoire en Histoire est une fin d’histoire pour une autre histoire. Or Haïti refuse de passer à cette autre histoire qui l’appelle.

Le président Jovenel Moise s’est trompé d’Haïti et l’international dans son expression dite  » FMI » se trompera toujours dans son diagnostic du problème haïtien. La solution n’est ni au Palais national ni à Washington. Faire l’économie du dialogue social c’est comme faire l’économie de la thérapie qu’il faut dans le traitement d’un mal profond. Le crash social haïtien a eu lieu longtemps déjà.

La boîte noire qui nous livrera les clés pour tout comprendre est en nous-mêmes en tant que communauté culturelle et historique. C’est de nous-mêmes et de nous-mêmes seulement que naîtra l’autre Haiti.

Je vous convie tous à cette introspection, à cette plongée en nous-mêmes pour nous-mêmes, enfin à ce dialogue de soi-même avec nous-mêmes. Cette grande catharsis collective est inévitable si nous voulons vraiment sortir notre pays de cette trajectoire de débâcles, de désastres et de turbulences à répétition dans laquelle nous l’avons ancré.


Il faudra un leadership éclairé et rassembleur pour canaliser les énergies et fédérer les volontés progressistes. Si ce vide de leadership persiste, les événements terribles du week-end dernier n’auront été que la genèse grimaçante d’une imparable apocalypse.

Une fin d’histoire est une fin d’histoire.

Daly Valet