Sauf probablement en Haïti, le seul pays de la planète, l’un des plus pauvres où des dirigeants seraient placés au-dessus des lois et à l’abri de toute poursuite pénale ou civique. Cardinal Theodore McCarrick : » J’ai fait face à des allégations d’abus sexuels sur un garçon de 16 ans il y a près de cinquante ans…je n’ai aucune souvenance de cet abus révélé… » Le Pape François a accepté samedi la démission du Cardinal Theodore McCarrick, ancien archevêque de Washington D.C., un mois après son retrait du ministère public. Une démission enregistrée au beau milieu de scandales de rapports et d’abus sexuels dans l’Eglise catholique


Vatican, samedi 28 juillet 2018 ((rezonodwes.com))–La nouvelle de la démission du Cardinal McCarrick arrive à un moment où les yeux sont focalisés vers le Vatican secoué par un scandale d’abus sexuels à grande échelle en Amérique latine, qui a déjà conduit à la démission de tous les évêques catholiques au Chili.

Samedi, le pape François a accepté la démission du cardinal Theodore McCarrick, ancien archevêque de Washington D.C. et l’un des leaders catholiques les plus importants aux États-Unis.

Le Vatican qui a indiqué que l’ancien cardinal américain fera l’objet d’un procès canonique régulier après analyses et examens des accusations portées contre lui, a par ailleurs spécifié que « le pape a ordonné à l’ancien cardinal de Washington DC de rester dans une maison dont l’adresse lui sera communiquée, pour y mener une vie de prière et de pénitence ».


Notons que le Cardinal McCarrick, âgé de 88 ans, McCarrick, 88 ans, a démissionné du ministère public en juin dernier. « J’ai fait face à des allégations d’abus sexuels sur un garçon de 16 ans il y a près de cinquante ans, alors que j’étais prêtre de l’archidiocèse de New York (…) je n’ai absolument aucun souvenir de cet abus signalé. »

Toutefois, le mois dernier, les responsables de l’Église américaine ont trouvé des allégations crédibles et fondées.