Le sénateur Jean Marie Junior Salomon a déclaré qu’il a échappé à la mort après avoir été attaqué par des individus armés non identifiés au Bicentenaire

Port-au-Prince, samedi 1er septembre 2018 ((rezonodwes.com))– Le véhicule du sénateur Jean Marie Junior Salomon a essuyé des coups de feu, vendredi en fin d’après-midi, dans la zone de l’Ed’H (Électricité d’Haïti) au Bicentenaire.


Le sénateur, suite au report d’une séance sur le vote du budget rectificatif, venait de quitter le parlement pour se rendre dans le département du Sud, quand son véhicule a été pris pour cible par des individus non identifiés à hauteur de la rue Charéron où des agents de la Police Nationale ont rapidement volé à son secours.

L’élu de l’OPL dans le Sud s’en est sorti sans une égratignure, mais son agent de sécurité, un policier UDMO répondant au nom de Mackenson César, a été légèrement blessé à la tête et transporté à l’hôpital Saint-François de Sales vers 5 heures 30 du soir.


Le sénateur Salomon pense que cette attaque armée a été commanditée par un secteur bien déterminé, mais estime également que cet incident confirme qu’il existe des zones de non droit dans le pays puisque même le véhicule d’un sénateur n’est à l’abri des actes de violence.