This post was originally published on this site

Mercredi 9 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Lors de la mission d’échan­tillon­nage lunaire Chang’e 5, la Chine est deve­nue la deuxième nation de l’his­toire à plan­ter son drapeau sur la Lune. Pour preuve, des photo­gra­phies four­nies par l’agence spatiale chinoise, rapporte Vice ce 7 décembre.

C’est à peine quelques jours après l’alu­nis­sage réussi de la sonde spatiale Chang’e 5 sur la face nord-ouest de notre satel­lite natu­rel que les images du drapeau chinois ont été prises. Quelques jours aussi avant son voyage retour sur Terre, qui aura lieu ce jeudi. Les images ont ensuite été révé­lées par l’ad­mi­nis­tra­tion spatiale chinoise (CNSA) vendredi 4 décembre.

L’alu­nis­seur sans pilote était équipé d’un méca­nisme de hissage de drapeau. Le drapeau, de 2 m de large et 90 cm de haut, a été fabriqué dans un tissu spécial lui permet­tant de résis­ter aux tempé­ra­tures lunaires extrêmes, a déclaré le chef de projet Li Yunfeng. Cheng Chang, un autre membre de l’équipe, a expliqué qu’ « un drapeau ordi­naire sur Terre ne survi­vrait pas à la rigueur de l’en­vi­ron­ne­ment lunaire ».

Il y a plus de 50 ans, en 1969, les États-Unis ont planté leur drapeau sur la Lune pour la première fois lors de la mission habi­tée Apollo 11 en 1969, puis cinq autres fois lors de cinq autres missions Apollo jusqu’en 1972. Mais selon les scien­ti­fiques, les drapeaux lais­sés sur la Lune lors de ces missions ont proba­ble­ment été blan­chis par leur expo­si­tion sans filtre au Soleil. À ce jour, aucun autre pays n’avait planté son drapeau sur la surface de la Lune.

La sonde Chang’e 5 a collecté des échan­tillons de roche lunaire et les a rame­nés sur son orbi­teur, où ils y seront enfer­més et renvoyés sur Terre. La sonde devrait atter­rir en Mongo­lie vers la mi-décembre. En cas de succès, la mission fera de la Chine le troi­sième pays à rame­ner des échan­tillons de la Lune, après les États-Unis et la Russie.

Source : Vice