LA POLITIQUE HAÏTIENNE : ARCHITECTE DU CHAOS POUR UN ENVIRONNEMENT CHAOTIQUE!
par Gumais Jean Jacques

Dimanche 2 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– La politique traditionnelle de chez nous, ce facteur gênant et encombrant pour le développement durable et le progrès scientifique de la République, est aujourd’hui encore, l’architecte incontournable de l’inquiétant destin haïtien…

Malgré les constants cris d’alarme et pressions d’experts nationaux et internationaux, la politique haïtienne n’en finit pas de dessiner les présages d’un avenir aussi sombre et troublant pour les générations futures. Universités, centres de recherches, académiciens et experts scientistes redoutent le bien fondé légitime de la politique dans la reconstruction réelle d’une Haiti nouvelle.


En effet, un peuple en agonie, martyrisé sous les effets des constellations du mal pendant bien des décennies aurait dû être l’objet principal de politiques publiques visant à lui faire voir la lumière et la modernité du temps post-moderne. Hélas!!! Faudrait-il encore une autre catastrophe plus meurtrière pour planifier Haiti dans le temps et dans l’espace? La sécurité nationale et le développement économique de toute nation ne dépendent-ils pas des paramètres organisationnels de l’espace physique d’une République? Pourquoi en 2018 aucune de nos grandes villes ne peut absorber 45 minutes de pluies diluviennes?

Les sciences du cosmos et de la terre ont été continuellement à nos portées…Au temps de la digitalisation et de l’intelligence artificielle, la nature et l’environnement ne nous pardonneront jamais. Nos actions et choix politiques ont fait de cette île jadis un oasis sublime et merveilleux, ce qu’elle est devenue aujourd’hui: Un cas d’étude scientifiquement cauchemardesque…Comment Réorganiser l’espace environnemental Haïtien pour le développement durable et la Résilience économique? Quel gouvernement et quelle législature oseront- ils de doter ce pays d’une institution autonome de développement économique et d’un cadre légal de résilience pouvant changer le décor chaotique du paysage urbain Haïtien?

La planification géo-spatiale, qui pour ce territoire considéré comme étant un Etat souverain aux ambitions d’économie émergente vers 2035, devrait être en toute logique la priorité stratégique inconditionnelle après la dâte mémorable du 12 Janvier 2010.


Hélas! la politique Haïtienne continue à être encore ce génie du mal dont l’objectif primordial est la destruction systématique des institutions stratégiques et une soumission servile de la science et de la technique au profit du Militantisme et du Népotisme…A ce niveau, gestion urbaine devient plutôt un sujet utopique pour cette génération de leaders politiques; Planification et aménagement du territoire, de simples fables insérées dans de beaux discours envenimés; Gestion et Préservation de la terre, des cours d’eaux et de la faune, de pures rêveries de folie aux bals masqués de nos carnavaliers politiciens.

La projection d’Haiti dans ses composantes géographiques et géophysiques à travers le temps et l’espace ne sera ni altérée ni ralentie suivant le goût de nos fameux experts politiciens et face à l’incapacité de nos institutions obsolètes. La vérité, à ce rythme vertigineux du taux de croissance démographique, Haiti aura plus de 15 millions d’Habitants en 2035 et sa superficie sera toujours la même: 27 750 km2 pour plus demande de consommation en eau potable et ressources naturelles, beaucoup plus de logements, besoin croissant en énergie, de services sociaux et de sécurité économique.

La dynamique temporelle de l’écosystème ne nous ne fera pas de grâce et encore moins ne congédiera ultérieurement notre sort déjà arrêté. Ce défi indéniablement à variable algorithmique et aux constantes pluridimensionnelles qu’est le changement climatique, ce phénomène menaçant la sécurité humaine de tous peuples du globe terrestre ne nous échappera pas…


Nous autres Haïtiens, devrons l’affronter que l’on veuille ou non! La responsabilité de nos acteurs politiques antérieurs et présents est immense mais elle est encore plus remarquable et exceptionnellement pathétique quand la conscience collective donne carte blanche à sa propre destruction et le silence complice des illuminés règne dans l’assemblée des génies du chaos et de la dérision.

Gumais Jean Jacques,AvMP
IAEM Disaster Manager
NASA Disasters Management Program Trainee

jjgumais@gmail.com