Port-au-Prince, lundi 16 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– Sorti de ses gongs après une attaque en règle du président du Sénat, Joseph Lambert, contre lui, le sénateur Ricard Pierre a révélé que celui-ci se la coule douce dans une résidence louée pour près de 8 millions de gourdes annuellement aux frais du Parlement.


Cette information, assez incroyable, a été confirmée par l’intéressé qui a pourtant fustigé son coregionnaire qu’il accuse d’être un absentéiste au Grand Corps.

« La Conférence des Présidents, en date du 5 mars 2018, a décidé de mettre une résidence officielle à la disposition du président de l’Assemblée nationale. Le collègue absentéiste, , qui parle délibérément de détournement de fonds publics a choisi de mentir », a tweeté le président Lambert.

Dans un autre tweet, Joseph Lambert, surnommé « l’animal politique » a assimilé les déclarations de son collègue à des attaques contre le parlement.


« Les attaques plurielles dirigées contre le Parlement et le Sénat en particulier me trouveront debout. Tous les potentiels détracteurs, les artisans du chaos, recevront la réponse appropriée », a déclaré Joseph Lambert qui dirige le sénat pour la deuxième fois.