Incident sur la frontière haïtiano-dominicaine dans la Commune de Belladères : Confusions et promesses d’actions 

Port-au-Prince, dimanche 19 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– Une délégation, composée notamment du premier ministre démissionnaire, Jack Guy Lafontant, du ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales, Jean Marie Reynaldo Brunet et du directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Michel-Ange Gédéon, s’est rendue dimanche matin dans la Commune de Belladère, Centre, dans le cadre d’un incident sur la frontière entre Haïti et la République Dominicaine ayant fait six blessés par balles.


Durant cette visite, Lafontant a présidé une importante réunion à la Vice-Délégation Départementale du Centre où étaient présents des responsables de la délégation départementale, des membres du système judiciaire, de la police nationale, de la municipalité et des services consulaires.

Selon le ministère de la communication, Jack Guy Lafontant a recueilli les doléances et suggestions des notables afin de prendre les meilleures dispositions pour adresser les principales sources de tension et de conflit de la zone frontalière. Le ministère a également indiqué que suite aux instructions du Président de la République, l’exécutif a mobilisé les ressources nécessaires afin que la paix et la sérénité soient rétablies à Belladère et que le respect et l’intégrité territoriale d’Haïti puissent être garantis.

De son coté, le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, dans une note, a informé que « des soldats dominicains auraient tiré à hauteur d’hommes en réponse à des coups de feu qu’auraient tirés un citoyen haïtien. Six personnes ont été touchées par les balles des militaires dominicains. »


Le Maire principal de la Commune de Belladère, Macluche Ledoux, a fait conduire les blessés au centre hospitalier de Mirebalais, où ils reçoivent les soins médicaux que nécessite leur état, a expliqué le Ministre Brunet qui informe que les pronostics vitaux de ces personnes ne sont pas engagés.

« J’ai été dépêché sur la frontière par le Président de la République, Jovenel Moïse qui tenait prioritairement à s’assurer de la sécurité des gens de la zone et d’une bonne prise en charge des victimes. Le Président voulait aussi une enquête préliminaire sur l’incident afin de décider des actions diplomatiques à adopter », a précisé le Ministre de l’Intérieur.

Par contre, depuis hier, le président de la République, avait dans un tweet déploré « les incidents survenus sur la frontière à Belladère, suite à une violation territoriale, au cours desquels des compatriotes ont été blessés. Les autorités sont instruites de prendre les mesures appropriées pour le respect de l’intégrité territoriale de la Rép. d’Haiti ».


Ce n’est qu’aujourd’hui que le Ministre Jean Marie Reynaldo Brunet a informé que l’Ambassade Dominicaine en Haïti est convoqué par le Chancelier haïtien en vue de fournir des explications sur cet incident regrettable.