Les Bahamas encouragent la compétitivité en réduisant les coûts administratifs grâce à la gouvernance numérique avec le soutien de la BID

Jeudi 19 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– Les Bahamas stimuleront la compétitivité en réduisant le temps et les coûts de la mise en œuvre des procédures administratives avec le gouvernement, en encourageant la transformation numérique du secteur public grâce à un prêt de 30 millions de dollars de la Banque interaméricaine de développement (BID).


D’ici 2025, l’objectif est d’augmenter de 70% le nombre de personnes qui utilisent les services gouvernementaux en ligne pour obtenir une copie certifiée conforme de leur certificat de naissance et utiliser le registre de la propriété. Le projet prévoit également la conception et la mise en œuvre d’un service en nuage pour le gouvernement, qui permettra à d’autres institutions publiques d’avoir accès à des applications d’administration en ligne partagées avec l’infrastructure dans toute la nation insulaire des Caraïbes. Un bureau d’analyse des données sera créé pour soutenir la conception et la gestion des politiques publiques.

Le plan financera l’assouplissement des procédures administratives et l’accès en ligne pour réduire les coûts; accroître l’utilisation des technologies de l’information et des communications dans le secteur public, accroître la transparence des opérations gouvernementales et renforcer les outils de vérification et de surveillance.

Au cours des dix dernières années, les Bahamas ont connu une longue période de stagnation économique, avec une croissance annuelle moyenne du PIB de seulement 0,5%. L’économie des Bahamas reste tributaire du tourisme, qui représente directement ou indirectement 46,1% de la production économique, et des services financiers, qui représentent 15% du PIB. Les efforts visant à promouvoir la croissance économique en attirant les investissements étrangers et en facilitant les activités commerciales locales ont été entravés par la compétitivité limitée du pays.


L’objectif de ce projet est de promouvoir et d’encourager l’utilisation des technologies de l’information dans le secteur public afin de réduire les coûts pour les personnes et les entreprises qui traitent avec le gouvernement et d’améliorer la transparence des opérations gouvernementales. On pense également que le projet aura un impact positif sur le classement de la compétitivité des Bahamas par rapport à d’autres pays. Cette réduction des processus et des exigences pour l’achèvement des procédures aura un impact positif sur la note de compétitivité des Bahamas par rapport à celle des autres pays.

Le prêt de 30 millions de dollars de la BID est payable sur 24 ans, avec un différé d’amortissement de six ans et demi et un taux d’intérêt basé sur le LIBOR.