Deuxième période de vacances pour les députés de la 50eme législature qui devront laisser la Chambre Basse lundi 10 septembre après la traditionnelle séance de clôture de la deuxième session législative

Port-au-Prince, mercredi 5 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– Les députés de la 50ème législature se préparent à partir en vacances la semaine prochaine, alors que le dossier de ratification du premier ministre nommé, Jean Henry Céant, se trouve provisoirement bloqué dans des discussions interminables entre la présidence et ses sponsors, les parlementaires et les proches du concerné.


Au centre de ce blocage, la volonté du président et de certains de ses alliés de reconduire une bonne partie des ministres démissionnaires du cabinet Lafontant et les tractations autour des ministères « régaliens » qu’aucun camp ne souhaite laisser filer entre les doigts.

Conformément à l’article 92.2 de la Constitution de 1987 amendée, la séance de clôture de la deuxième Session Ordinaire de l’Année législative 2018 devra se tenir le lundi 10 septembre 2018, au Palais législatif, a confirmé à Rezo Nòdwès le président de la Chambre des Députés, Gary Bodeau.

Tout au cours de cette session, le parlement a continué à faire face à une crise de quorum et à plusieurs scandales, notamment des privilèges accordés à ses membres et des actes de corruption dénoncés entre eux.


Plusieurs parlementaires, amers, ont fait le navrant constat que l’institution n’a pas su exercer ses prérogatives constitutionnelles particulièrement dans le cas du contrôle de l’Exécutif.

Ils devront, légalement, revenir le deuxième lundi de janvier 2019, si toutefois, il n’y a pas eu de convocation à l’extraordinaire.