Samedi 24 mars 2018 ((rezonodwes.com))–  En raison de sa caractéristique essentiellement jeune, la population migrante contribue à maintenir la croissance de la République dominicaine, souligne une enquête de l’Institut national des migrations (INM-RD).


Le «  Profil migratoire 2017 » de la République Dominicaine, préparé par l’INM-RD en collaboration avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), rapporte que les données de l’Enquête nationale auprès des immigrants (ENI) de diffusion en 2012 indiquent que 77,22% des immigrants étaient des jeunes ou des jeunes adultes (35,1% entre 10 et 19 ans et 42,1% entre 20 et 29 ans).

« L’immigration haïtienne est celle où la prédominance des jeunes est la plus soulignée; On estime que 35% des personnes qui sont entrées dans le pays entre 2010-2012 étaient des jeunes, ce qui représente 89,3% de tous les immigrants de cette époque « , explique Wilfredo Lozano.

Le profil met en évidence les données du secteur de la construction, où la population se situe entre les catégories de jeunes (18-30 ans) et de jeunes adultes (30-49 ans), qui, groupés, représentent 92,1% du total.


« La désagrégation par groupe d’âge permet de voir que le groupe entre 20-29 ans est celui qui a le plus de poids, dans le sens où ils constituent 46,5% », explique-t-il.