Suite aux consultations avec les Présidents des deux branches du Parlement, j’ai fait choix du citoyen comme nouveau Premier ministre, a tweeté le président Moise. 

Port-au-Prince, dimanche 5 août 2018 ((rezonodwes.com))– Le président Jovenel Moise a désigné le notaire Jean Henry Céant comme le nouveau premier ministre devant succéder au Dr Jack Guy Lafontant.


« Je signe l’arrêté nommant le citoyen Premier ministre », a indiqué le président Jovenel Moise sur Twitter, après avoir tweeté, un peu plus tot, « Suite aux consultations avec les Présidents des deux branches du Parlement, j’ai fait choix du citoyen comme nouveau Premier ministre. »

Ancien candidat à la présidence, durant les deux dernières présidentielles, le notaire Céant, né le  à Goureau, quartier de la Croix-des-Missions, commune de Tabarre, il a étudié la comptabilité à l’École de commerce Julien Craan, les statistiques à l’Institut haïtien de statistiques et d’informatique (IHSI), l’informatique à CISA, l’espagnol à l’Institut Lope de Vega et le droit à la faculté de droit et de sciences économiques de l’université d’État d’Haïti.

Jean-Henry Céant est marié à Chantal Volcy avec laquelle il a eu quatre enfants : Jean-Bernard, Jean-Joseph, Jennifer et Geneviève.


Avant de devenir notaire dans la commune de Port-au-Prince, Jean Henry Céant avait occupé le poste de chef-comptable aux Entreprises Eddy Azael/Issa Talamas en 1980 et chef de service de statistique à l’Office des promotions des denrées d’exportation (OPRODEX).

Il a commencé à pratiquer en tant qu’avocat de droit civil en 1985. Iil a enseigné, pendant dix ans, le droit de la propriété à l’Université Quisqueya de Port-au-Prince. Il a également été enseignant à l’Ecole Nationale d’Administration Financière de la République d’Haïti (ENAF) et à l’Université GOC.


En 1992, il a été nommé secrétaire général de l’Association syndicale professionnelle de notaire de Port-au-Prince (ASNOP), dont il est l’un des membres fondateurs.

Proche des anciens présidents Jean Bertrand Aristide et Michel Martelly, Céant est le fondateur du parti politique « Renmen Ayiti » ayant popularisé le slogan « Tout moun ladan’l ».

sources combinées