La maison des Carter est évaluée à 167000 dollars seulement et l’ancien président achète des vêtements bon marché au Dollar Store du coin 

Jeudi 23 août 2018 ((rezonodwes.com))– Jimmy Earl Carter jr, le 39e président des États-Unis, à 93 ans, mène une vie plutôt normale et frugale, dans une demeure modeste, selon un article paru dans le Washington Post. En plus, à son age, il participe aux travaux de construction de maisons pour les pauvres.


Sa maison, qu’il a lui-même construite en 1961 dans les régions rurales de Plains, en Géorgie, est un ranch de deux chambres, évalué à 167 000 dollars, soit moins que la valeur des véhicules blindés des services secrets garés à l’extérieur, rapporte le Post. Il est également inférieur au prix moyen d’une maison en Géorgie, qui est de 175 300 $, selon le site immobilier Zillow.

Les tendances frugales de Carter incluent des dîners en week-ends avec ses voisins sur des assiettes en papier, sans compter que lui et sa femme Rosalynn fabriquent leur propre yaourt. Carter est également réputé pour acheter ses vêtements au magasin à bas prix local, Dollar General en plus de voyager sur des vols commerciaux et de serrer la main de tous les passagers.

Par contre, ces dernières années, Carter a réalisé des revenus en écrivant des livres. Il a publié 33 articles, dont un livre pour enfants et des réflexions sur sa présidence.

L’ancien président, comme tous les autres, reçoit une pension annuelle de 210 700 $, et le gouvernement fédéral lui accorde une allocation pour voyages, bureaux et autres. En 2017, Carter a reçu plus de 230 000 dollars en indemnités, selon la National Taxpayers Union Foundation, un groupe de défense conservateur.

Vivre chic n’est pas le style de Carter. Au lieu de cela, le lauréat du prix Nobel de la paix 2002 a déclaré: « Je n’avais jamais eu l’ambition d’être riche ».


Il faut souligner que le mode de vie modéré de Jimmy Carter est nettement différent de celui des anciens présidents américains vivants.

En 2017, Barack Obama a acheté un manoir de 8,1 millions de dollars à Washington, DC, et traditionnellement, sa famille prend des vacances d’été dans le pittoresque et coûteux Martha’s Vineyard. La propriété isolée qu’ils loueraient pour ces vacances vient d’être vendue pour 15 millions de dollars.

Et tandis que Bill Clinton était sorti de la Maison Blanche avec une dette de 16 millions de dollars, cela a été rapidement effacé grâce à ses discours rémunérateurs et à ses offres de livres. NPR a annoncé que, lors de sa première année, Clinton a prononcé 57 discours et récolté 13,7 millions de dollars de son «entreprise de parole et d’écriture», selon une déclaration de revenus de 2001.


Le portefeuille immobilier de Clinton comprend une maison de 1,7 million de dollars à Chappaqua, New York et une maison de 2,85 millions de dollars à Washington, DC.

En 2015, Politico a rapporté que George W. Bush avait prononcé au moins 200 discours rémunérés depuis 2009, ce qui représente généralement entre 100 000 et 175 000 dollars par apparition.

source