This post was originally published on this site

Un des principaux pays du « Club de Lima » qui fait des leçons au Venezuela, expose au grand jour ses linges sales. Et il n’est pas le seul…

Lundi 7 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Le ministre de l’Intérieur, Cluber Aliaga, a présenté sa lettre de démission lundi. La raison de cette démission est due en grande partie à certaines divergences avec le président Francisco Sagasti dans la gestion de la crise au sein de la police nationale péruvienne (PNP), selon le journal Latina.

Celui-ci a démissionné, selon El Correo, après une série de modifications au sein de la police nationale du Pérou (PNP). Les nouvelles rapportent qu’il était en net désaccord avec ces changements sans consentement du ministère de tutelle.

Dimanche, Cluber Aliaga a participé à la commission de la justice et des droits de l’homme du Congrès où il a projeté des vidéos qui prouveraient qu’il y a eu des personnes qui ont « incité à la violence » lors des manifestations contre le gouvernement de Manuel Merino.

Par ailleurs, l’ancien parlementaire, José Elice Navarro, assume lundi soir la charge du ministre de l’Intérieur (Mininter), suite à la démission du Cluber Aliaga Lodtmann. Navarro devrait prêter serment ce soir devant le président Fernando Sagasti. La cérémonie était prévue à 20h30 au Palais du Gouvernement.