Le combat des chefs passe du virtuel au réel. Mais, le dossier Petro-Caribe franchira-t-il une nouvelle étape?

Port-au-Prince, vendredi 17 août 2018.- L’échange au vitriol sur Twitter entre l’homme d’affaires Dimitri Vorbe, le conseiller international du président Jovenel Moïse et l’entrepreneur et ex-premier ministre Laurent Lamothe, a fait écho au parlement haïtien.


En effet, la Commission éthique et anti-corruption du Sénat de la République d’Haïti, estimant que l’affaire de la dilapidation des fonds de Petro-Caribe était au centre des révélations de ces trois personnalités, a invité pour le mercredi 22 août le patron de Sogener à venir fournir des informations don il dispose.

Pour le sénateur Youri Latortue, ces déclarations sur Twitter laisseraient penser que la commission pourrait éventuellement trouver un supplément de données pouvant être utile au traitement de ce dossier.

« Komisyon anti koripsyon sena repiblik peyim invitem poum fè limyè sou kek dosye enpòtan kap pale sou rezo sosyo yo. Kom sitoyen ki respekte institisyon peyim , map desan bonè bonè. Mwen di nou sa deja, rezo sosyo yo ,sitou twitè, gen on fòs mondyal Nou pap sere kras, Ayiti bezwen ». a tweeté Dimitri Vorbe vendredi.


Par ailleurs, le militant René Momplaisir, ancien conseiller du président René Préval et dirigeant de la plate-forme Verite que supporte Dimitri Vorbe, a confié qu’il sera l’une des personnes à accompagner l’homme d’affaires lors de cette audition devant les Pères Conscrits.