Jeudi 23 août 2018 ((rezonodwes.com))– En Haïti, nombreux sont ceux qui utilisent les réseaux sociaux pour demander des comptes aux autorités concernant la dilapidation des fonds Pétrocaribe. Initié par le cinéaste haïtien Gilbert Mirambeau le 14 août, le #petrocaribechallenge est le cri d’une population indignée par la corruption institutionnalisée. Elle veut que la justice lui soit rendue afin d’éviter le pire.


Kot kòb petrocaribe a? Cette question , gênante pour la plus part des hommes de la classe politique, devient le leitmotiv des internautes haïtiens utilisant facebook, twitter et instagram.

Le problème de la corruption saute aux yeux. Selon le rappeur K-Libr, très connu pour ces titres percutants, des gens ayant occupé des postes au gouvernement possèdent aujourd’hui des appartements luxueux , et n’ont même pas la décence de cacher certaines informations.

Ce mouvement concerne tous les jeunes du pays. << représentant 70℅ de la population , la jeunesse est une force. Demander des comptes est un droit>>, lit-on sur une pancarte tenue par l’actrice Gessica Généus, visiblement inquiète.

Il y a urgence de remembrer la justice haïtienne par un procès équitable de cette affaire, afin de ne pas revivre les situations anarchiques et chaotiques qui ont jalonné l’histoire nationale. Car plus on fait la sourde oreille aux justes revendications des personnes nécessiteuses, plus on crée des conditions de révoltés.

Selon KEB, un artiste qui ne marche pas ses mots, à défaut de rembourser l’argent promptement , un déluge de flammes s’abattra sur le pays.
Pour rendre le challenge plus concret, des citoyens envisagent d’ores et déjà d’investir les rues, de placarder le slogan sur les murs et les voitures.


Une génération consciente se forme en Haïti.

Grâce aux réseaux sociaux les jeunes suivent en temps réel l’évolution de l’actualité politique, et expriment de plus en plus leurs points de vue sur la situation socio-politique et économique du pays.

Attendons de voir s’ils vont obtenir le résultat espéré du #petrocaribechallenge.

Justin GILLES, Journaliste
Justingilles21@yahoo.fr