La justice haïtienne n’est pas la dame aux yeux bandées qu’elle devrait être. Elle choisit avec soin ses cibles en évitant les plus influents du secteur privé et public

Port-au-Prince, jeudi 6 septembre 2018 ((rezonodwes.com))– Depuis quelques temps, les vidéos des interventions du pasteur Marckenson Dorilas sont devenues virales sur les réseaux sociaux et alimentent les conversations en ligne et hors ligne.

Si certains les trouvent choquantes et dégradantes, d’autres, par contre, s’en délectent et en redemandent sans cesse. La dernière en date a crevé le plafond en captant l’attention de plus d’un.


En chaire, le « prophète » Marckenson a recommandé aux gens infectés par le virus HIV une recette à ingurgiter durant 21 jours dans laquelle, entre autres ingrédients, on retrouve … 21 punaises de lit.

Ainsi, pour Gaetjens Benjamin, Substitut Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de la Croix-des-Bouquets, représentant de la société, il y a matière à enquêter et éventuellement à poursuivre.

Le responsable de l’Église de Dieu « Les Envoyés » a donc été invité à se présenter au Parquet du Tribunal de Première Instance de la Croix des Bouquets, le mardi 11 septembre 2018 à 11 heures du matin.


« Cette invitation vous est adressée pour discuter autour de l’exercice de votre ministère de prophète, des conditions légales de cette expertise rendue publique et du fonctionnement réglementaire de votre congrégation au regard du respect dû à la santé des citoyens, conformément aux prescrits de l’article 19 de la Constitution de 1987 amendée le 9 Mai 2011.

A quand la convocation, entre autres, de l’ex-président Michel Martelly, de l’homme d’affaires Dimitri Vorbe et de l’ancien premier ministre Laurent Salvador Lamothe pour leurs déclarations?

 


Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.