Vendredi 23 mars 2018 ((rezonodwes.com))– Depuis le 27 février, Wisnel Noréus, est devenu le deuxième héro haïtien au Chili, même si son cas a été beaucoup moins médiatisé que celui de Richard Joseph, qui s`était fracassé une jambe en amortissant la chute d`une femme chilienne tombé du 9eme étage d`un immeuble.


Vers 4 heures le matin du 26 février, deux jeunes chiliens délinquants se sont présentés à une station Shell, située à la rue Don Miguel Angel de Lo Espejo, pour essayer de cambrioler le commerce. Témoin de la violence exercée contre ses collègues de travail, Noréus s`est interposé pour tenter de repousser les malfrats et de défendre les employés.

Mais, son acte de bravoure a failli lui coûter la vie, car il a été sauvagement battu et poignardé dans la région du thorax. Après le passage à tabac, Wisnel Noreus, a été emmené d`urgence à l’hôpital Barros Luco, où il a été durant un bon moment entre la vie et la mort.

« S’il n’avait pas reçu le traitement approprié, il aurait pu mourir », a expliqué le docteur Miguel Marchese, directeur adjoint de la Mutualité faisant partie de l’équipe qui l’a aidé.


Après environ un mois en soins intensifs, à se débattre pour rester en vie, Wisnel Noréus, natif de l`Artibonite qui avait, en 2016, décidé d`émigrer vers le Chili, a pu regagner son foyer cette semaine, où l`attendait sa femme enceinte de huit mois. Ce «héros» a d`autres enfants qui vivent en Haïti et qu’il veut faire entrer au Chili.