« Le président est un élu. Il ne doit pas avoir peur du peuple qui l’a élu », a déclaré le député Antoine jr

Port-au-Prince, jeudi 5 juillet 2018 ((rezonodwes.com))– Le député Alfredo Antoine jr, allié du pouvoir Tet Kale 2, a qualifié d’illégale la décision de déguerpir les gens résidant dans le voisinage de la propriété habitée par le président de la République, Jovenel Moise et de démolir leurs maisons.


Le représentant de Kenscoff à la Chambre Basse déclare que la loi est claire sur la facon dont la justice peut déguerpir des individus.

« C’est un jugement qui doit donner le droit au déguerpissement », a martelé le parlementaire qui dit ne pas comprendre les agissements du chef du parquet, Me Ocnam-Clamé Daméus, qui est, selon lui un technicien reconnu. Il estime également que la police ne doit pas exécuter un ordre manifestement illégal.

Alfredo Antoine pointe du doigt le nommé Yves Léonard qu’il accuse d’avoir induit en erreur les autorités alors qu’il est, comme les autres, propriétaire dans la zone. Il demande que Léonard soit traduit par devant la justice pour ce forfait.


Le député Antoine exige réparation pour les victimes de cette décision illégale et conseille aux propriétaires de porter plainte et au président de ne pas avoir peur du peuple qui l’a élu.