Les Nazis, les Duvalier, les Somoza, les Trujillo… le monde entier ou particulièrement les organismes des droits humains, les considèrent tous encore et toujours comme des pestiférés pour tous les torts faits à l’humanité dans leur mégalomanie… Et le dernier épisode en date, c’est l’extradition de Jakiw Palij vers l’Allemagne où il risque une peine de prison, malgré ses 95 ans. Il serait responsable du massacre de 6.000 hommes, femmes et enfants juifs perpétré le 3 novembre 1943


Washington DC, mardi 21 août 2018 ((rezonodwes.com))–Un ressortissant ukrainien de 95 ans, ex-gardien du camp de travail forcé de Trawniki, en Pologne, a obtenu le passeport américain après avoir menti sur son passé. Son extradition vers l’Allemagne, où il risque une peine de prison, a eu lieu lundi dernier.

Les États-Unis ont extradé vers l’Allemagne Jakiw Palij, un ex-gardien de camp nazi, apprend Rezo Nòdwès sur le site du département de la Justice américain.

«Jakiw Palij, ancien garde d’un camp nazi en Pologne occupée par l’Allemagne et qui a résidé à Queens, à New York, a été extradé par le personnel de l’United States Immigration and Customs Enforcement [agence de police douanière et de contrôle des frontières] vers l’Allemagne», est-il indiqué.


Ressortissant ukrainien, Jakiw Palij a immigré aux États-Unis en 1949. Ayant caché son passé nazi, il a obtenu en 1957 le passeport américain, a précisé le département ajoutant que Palij a menti aux autorités américaines, assurant qu’avant 1944 il a travaillé dans la ferme de son père, dans sa ville natale, puis dans une fabrique allemande.

C’est au cours des années 2000 qu’il a été révélé que pendant la guerre il a servi au sein de la garde armée du camp de travail forcé de Trawniki et, en conséquence, est responsable du massacre de 6.000 hommes, femmes et enfants juifs perpétré le 3 novembre 1943.

En 2003, un juge fédéral a révoqué sa nationalité et, un an plus tard, un avis d’extradition a été émis. Présenté par ses défenseurs, l’appel en justice de la décision du tribunal a été rejeté en 2005.

Et voilà que le lundi 20 août 2018, Jakiw Palij a été extradé vers l’Allemagne, où il peut écoper d’une peine de prison pour son implication dans des assassinats de masse.

Efraim Zuroff, principal chasseur de nazis, a salué cet acte des autorités américaines et l’insistance avec laquelle ces derniers ont mené à bien cette campagne longue de 14 ans.


«Les gardiens de Trawniki ne méritent pas le privilège de vivre aux États-Unis», a-t-il déclaré.